saison 2017-2018

Portraits

Connaissez-vous les points communs entre Marion Janin, Fabienne Cinquin et Eva Bourdier ?

Toutes trois sont illustratrices, et notamment auprès du jeune public.

Elles ont aussi en commun d’avoir contribuer au visuel des Jeunes Pousses. A l’origine, c’était vraiment une attente des collectivités partenaires des Jeunes Pousses que d’associer à chaque saison un visuel conçu par des illustratrices.

Enfin, elles sont toutes trois à l’honneur de l’exposition Femme d’Aujourd’hui, regards d’artistes, portée par l’association Passeurs de Mots (ex ABLF), qui a eu l’occasion de sillonner le territoire, et avec de nouveau rendez-vous prévus en 2017 :

  • Du 1er au 15 septembre, en partenariat avec L’oie qui lit à La Chaise Dieu et l’expo au café Le Blizart
  • Du 15 septembre au 1er octobre, au collège Lucien Gachon de Cunlhat
  • et du 1er au 15 octobre à la médiathèque Alexandre Varenne de Puy-Guillaume.

Fabienne Cinquin

Dessiner est devenu une nécessité et je réalisela chance de pouvoir vivre aujourd’hui de ce métier d’illustratrice . Je rêve de transmettre moi aussi, aux grands et aux petits, ma passion pour les histoires en images.
http://fabienne.cinquin.free.fr/accueil.shtml

Marion Janin

"Après des études (sérieuses) de mathématiques et une expérience de l’enseignement, durant lesquelles je découvre la gravure et réalise mes premiers livres en tirage limités, je me fais une nouvelle vie (passionnée). J'entre en écoles de Beaux-Arts d'Épinal puis de Nantes, puis me lance dans l’illustration. Je suis épaulée dans ce sens par la Fondation de France en 2002. Je réalise depuis des albums dits jeunesse, rigoureux sur le travail de la maquette et le sens du détail, mais aussi chargés de poésie. Rigueur et poésie toutes deux déjà présentes dans les mathématiques de ma première vie." http://www.marionjanin.com/ J’ai été très touchée d’être choisie pour illustrer la saison culturelle Les Jeunes pousses pour sa création, en 2015. J’ai trouvé très pertinent pour le territoire de s’associer pour créer ces diffusions de spectacle, harmoniser les propositions et réaliser une communication commune. Nous sommes sur des territoires en grande partie ruraux, riches de propositions variées, et il est difficile de rester informés sur tout se qui s’y propose ! J’ai aimé à nouveau mettre l’arbre à l’honneur, car il est prince dans ce pays, et les enfants y grippant pour voir loin, et pour grandir…
   

Eva Bourdier

«Je dessine pour les enfants et les adultes également. J’aime découper des formes de papiers à l’aide de scalpels bien aiguisés. J’aime aussi changer de techniques selon l’envie et selon les projets. Mes illustrations fourmillent souvent de détails et de clins d’oeil pour le spectateur. Je travaille sur les ambiances, les couleurs, les expressions de mes personnages ; j’essaie de susciter une émotion, un ressenti afin de faire rêver les gens ou bien juste de les faire sourire.»
http://evabourdier.blogspot.fr/